Le terrorisme méthodologique n'est, la plupart du temps, que le cache-misère de l'inculture, le camouflage de l'ignorance : faute de véritable familiarité avec l'histoire et avec les oeuvres, l'on se forge naïvement des instruments rudimentaires - il importe alors que leur allure scientifique fasse illusion - auxquels rien, hommes ou livres, cultures ou langues, n'a le droit de refuser son secret.
Jean Starobinski, La relation critique, Gallimard, Paris, 1970, p.65.